Khadija Ourouh

Je suis arrivée à Mulhouse à l’âge de 16 ans, je n’avais pas beaucoup de contacts et j’ai commencé à découvrir la ville en accompagnant les sorties scolaires. Un monde s’est ouvert à moi, car les femmes de ma culture sortent peu. J’ai découvert tout ce qui pouvait être utile aux nouveaux arrivants : où apprendre le français, comment se former, chercher du travail, s’occuper de sa santé, et j’ai pu aider bénévolement de nombreuses femmes arrivées à Mulhouse. Dans cette ville, il existe plein de lieux pour aider les femmes et les familles. Tout est possible, il suffit de le vouloir !